Procédure amiable et indemnisation de vos préjudices corporels, une bonne idée ?

Procédure amiable et indemnisation de vos dommages corporels, une bonne idée ?

“Il existe quelques avantages à négocier directement dans le cadre d’une procédure amiable…”

Pourquoi la victime doit agir contre son assurance ou l’assurance adverse ?

La victime d’un accident de la route qui présente des préjudices corporels devra se faire représenter contre l’assurance du fautif, et parfois même contre sa propre assurance.

En effet, un assureur, quel qu’il soit, recherchera en priorité et exclusivement à indemniser la victime le moins possible et dispose à ce titre de plusieurs armes astucieuses :

° L’assureur peut recommander à la victime les services de son propre avocat, qui sera gratuit car payé par l’assurance – l’assureur restera le client principal et l’avocat désigné

° L’assureur organisera une expertise médicale en désignant lui même un médecin-conseil de compagnies, toujours gratuit car payé ici encore par l’assurance – l’idée c’est bien sûr de minimiser les préjudices en faisant abstraction par exemple des préjudices dits invisibles, et pour ceux qui sont visibles, de les diminuer considérablement.

A LIRE : QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE LE MÉDECIN-CONSEIL DE VICTIMES, LE MÉDECIN-CONSEIL DE COMPAGNIES ET LE MÉDECIN-EXPERT ?

Aussi, quel que soit l’assureur, celui de la victime ou celui du prévenu, tous les conseils qu’ils pourront vous proposer sont à prendre avec la plus grande prudence.

En effet, les assurances sont régies par des conventions “inter assurances” dite “IRCA“, non opposables aux particuliers, et parfois votre propre assurance est amenée à vous indemniser directement au lieu et place de l’assurance du prévenu fautif, mais elle se gardera de vous l’indiquer pour mieux négocier.

La convention IRCA est la Convention d’Indemnisation et de Recours Corporel Automobile.Avocat en dommages corporels 

Aussi, il est impossible, vous l’aurez compris de faire confiance à une assurance qui vous recommandera tel ou tel avocat spécialisé en indemnisation des dommages corporels, vous orientera vers tel ou tel médecin-conseil spécialiste des préjudices corporels, alors qu’elle devra vous indemniser sur le fondement de leurs résultats. L’assistance, à défaut d’être effective, sera belle et bien fictive !

Ne faites confiance alors qu’à un professionnel de l’indemnisation : votre avocat dommages corporels, recherché et désigné par vous seul.” 

Notre cabinet saura vous orienter utilement mais surtout n’aura qu’un seul objectif : la défense de vos intérêts et votre indemnisation intégrale.

Dès la prise en mains de votre dossier, nous l’étudierons pour envisager ou pas, des négociations dans le cadre d’une procédure amiable.

Il faut savoir que même si nous décidions, avec votre accord en amont, de nous orienter vers une procédure amiable, il ne sera jamais trop tard pour basculer vers une procédure contentieuse en cours de négociations – C’est là notre force, en qualité d’avocats d’accidents de la route.

La confiance est la base d’une relation entre un avocat et son client.

Un avocat en dommages corporels est un spécialiste de ces procédures complexes et, quelles que soient les nombreuses informations trouvées sur internet, notre expérience de plus de 15 années restera à l’épreuve de toutes les situations envisageables.

Notre expérience en matière d’accidents de la route, permet au cabinet de tirer quelques avantages à accepter de transiger dans le cadre d’une procédure amiable pour l’indemnisation de vos préjudices corporels.

Nous saurons alors vous orienter en fonction des particularités de votre dossier, toujours dans votre intérêt.

Quels sont les avantages à transiger avec une assurance dont le seul objectif, est d’économiser ses fonds dans une négociation pour l’indemnisation des préjudices d’une victimes de la route ?

Si votre assurance automobile à l’intention de ne pas perdre trop d’argent, notre cabinet a bien la ferme intention d’obtenir pour votre compte la meilleure indemnisation possible et usera et abusera de toutes les stratégies et moyens pour y parvenir.

Néanmoins avant de s’engager dans une négociation transactionnelle amiable face à un assureur, il faut :

° être assisté par un spécialiste du droit du dommage corporel : un avocat ne travaillant qu’exclusivement qu’avec des victimes (de la route si possible) et jamais pour des compagnies d’assurance (et non une association de victime ou un pseudo expert d’assuré sans qualification)

° être assisté par un médecin-conseil de victimes, ne travaillant qu’exclusivement avec des victimes et jamais pour des compagnies d’assurance (à la différence des médecins recommandés par les associations, souvent créées par les assurances elles-mêmes)

° de réelles chances d’aboutir à une transaction

° un cas simple constitué par l’indemnisation rapide des postes de préjudices non complexes souvent présents dans les accidents les moins graves, dont l’évaluation pourrait être réalisée par des calculs simples à l’appui de pièces comptables.

° certains accidents assez graves (traumatismes crâniens, tétraplégie, amputation…) où il peut être utile de commencer une procédure à l’amiable, pour évacuer justement les postes évaluables et indemnisables simplement, et pour transiger partiellement sur certains postes. Un avantage, et non les moindres, la victime accidentée obtiendra, à court terme, une provision conséquente et à la hauteur des frais envisageables.

Aussi, nous ne bannissons aucunement la voie amiable pour la résolution de litige en indemnisation des préjudices corporels et ce, quelle que soit la gravité de votre accident, de vos séquelles, du montant de vos indemnisations.

Mais, nous préconisons la plus grande prudence et surtout, de vous faire toujours assister d’un professionnel de l’indemnisation des préjudices corporels.

Nous contacter ?
Retour préjudices ?
2019-08-28T18:15:46+01:00